Je grimpe en hauteur sur une sorte de cloison à l'entrée de la salle d'exposition. Je parle de la rencontre avec le vieil homme, je lance l'enregistrement d'une longue boucle "il est mort en montagne" qui devient une rythmique sur laquelle je lis le texte inscrit sur le crâne

Performance :

Lieu du collectif IPN Toulouse

2015