Je suis assis au sol en dessous du petit texte que j'ai écrit au plafond un an plus tôt lors de ma performance pendant laquelle je suis resté pendant 18h en contact avec se plafond, couché sur une table de 4m20cm de hauteur. Cela me permet de faire image en créant une forme de cosmologie personnelle : le haut/ciel incarné par cette inscription au plafond, le bas/terre que je rend tangible par ma position ancrée au sol et plus tard le niveau intermédiaire du dialogue et de l'échange de l'Homme que je rendrais effectif dans ma prochaine performance Un captif amoureux (voir plus bas) avec l'utilisation symbolique d'une table.

Je suis donc assis et tout autour de moi sont disposés des petits éclats de marbres blancs provenant de la pierre que m'a donné Xavier ( voir texte MINE plus bas)

Je raconte un peu, je donne au publique une petite photo de la chapelle en ruine, je passe un enregistrement avec la boucle "il est mort en montagne", je prend le crâne dans mes mains, je lis le poème Crâne.

Performance :

Objets Ravis

École des Beaux-arts de Toulouse

2015